top of page
  • Photo du rédacteurCynoChon

Fatigue VS Apaisement



Définitions

Selon Le Robert

Commençons par définir ces deux termes.


  • Fatigue :

Affaiblissement physique dû à un effort excessif ; sensation pénible qui l'accompagne.


  • Apaisement :

Retour à la paix, au calme.


Les dépenses

Aujourd’hui, et c’est une bonne chose, on parle beaucoup des dépenses que doit avoir le chien.

De ce que génère le manque de dépenses : un mal-être engendrant divers comportements, bien souvent problématiques à nos yeux.

On ouvre les yeux sur le fait que le chien a des besoins auquel on doit répondre, que juste un jardin est très loin d'être satisfaisant.


Et parfois, le raccourci suivant a été fait :

Quand on se dépense, on est fatigué. Donc, il faut que mon chien soit fatigué !

Mais ce n'est pas aussi simple que ça.


Différents types de fatigues

  • Mauvaise fatigue :

Je parle de mauvaise fatigue quand on est sur une fatigue nerveuse et émotionnelle.

Cette fatigue apparaît quand on a été trop loin dans ses émotions. En exemple humain, on pourrait prendre la fatigue post journée très difficile, où on a dû gérer trop de choses désagréables. On est épuisé, nerveusement et émotionnellement et très loin de l’apaisement. Cette fatigue peut donner lieu à un besoin de décharger : pleurer, crier, pratiquer une activité physique...


  • Bonne fatigue :

Oui, elle existe, je ne diabolise pas la fatigue. Une bonne fatigue vient quand elle répond à un besoin, physique ou émotionnel. Et on ressent de l’apaisement après.

Par exemple, après une activité physique qui nous plaît.


Nous voyons donc qu'il existe différents types de fatigues, mais il existe aussi différents types de dépenses.


Mentales et physiques 

Alors, attention, je ne vous dis pas de ne plus rien faire qui dépense physiquement le chien, bien au contraire, c'est un besoin présent chez tous les chiens, à des degrés différents, certes, mais bien présent.


Mais quand on parle de dépenses, on parle de dépenses physiques ET mentales. 

Et surtout d’un équilibre entre les deux.


Les dépenses mentales sont nombreuses et très variées :

  • utiliser son flair : en balade mais aussi lors d'activités de recherche.

  • réfléchir : jeux d'occupation, jeux d'intelligence, shaping, etc.

  • la mastication

  • les interactions sociales

  • etc.


Chaque chien aura son propre équilibre ! Mais tous les chiens ont besoin de ces deux types de dépenses.

Et cet équilibre peut être amené à évoluer au fil du temps.


Adapter les dépenses à son chien

J’ai souvent entendu : “Si vous voulez un chien calme, qui n’ait pas de comportement dérangeant (destructions, aboiements, etc.) promenez-le une heure de plus, faites lui du canicross, etc.”


Alors oui, il faut sortir son chien ! Je ne dirai pas l’inverse. Et on rencontre beaucoup trop de chiens ayant un réel manque de dépenses physiques, et encore plus ayant un gros manque de dépenses mentales.

Mais si votre chien a besoin de creuser, et que c’est pour cette raison qu’il exprime un mal-être, lui proposer une heure de canicross le fatiguera, mais ne traitera pas le problème de fond.


Vous aurez un chien fatigué, sans être apaisé.


Et pour en savoir plus sur les besoins du chien, je vous invite à aller lire mon article Les besoins chez le chien.


En résumé

Cherchez d’abord l’apaisement chez votre chien, avant la "simple" fatigue.


Cela passe par l’analyse et la compréhension de ses besoins, par la diversité des dépenses proposées et bien sûr, par une observation et une adaptation constantes.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page