top of page
  • Photo du rédacteurCynoChon-Cynologiste

Mon chien est surexcité en extérieur - Partie 1

C'est un sujet que vous m'aviez réclamé, et en effet c'est une chose que l'on entend de plus en plus et qui est souvent mal vécue par les propriétaires.



C'est quoi un chien qui est surexcité

Cela va dépendre des perceptions, et pour certains ce n'est pas vécu comme quelque chose de dérangeant.

Lorsqu'on m'appelle pour ce type de problématique, j'ai souvent affaire à des chiens qui sont en hypervigilance en extérieur, qui vont monter en frustration dès que l'humain est en statique, qui vont se mettre à aboyer aux approches d'individus humains ou canins, qui vive leur balade à mille à l'heure, etc.

"Il est surexcité dès qu'on le sort", "Je n'existe plus en balade", "les balades se font au pas de course", sont des phrases que l'on entend régulièrement dans ce type d'accompagnement.


Pourquoi

Avant toute chose il est très important de comprendre que le chien peut se conduire comme cela pour différentes raisons, cumulables.

Un chien peut avoir ce type de comportement dû à un traumatisme lié à l'extérieur, à un non-respect de ses besoins, à une mauvaise communication Homme/Chien, à un mimétisme, etc.

Il n'y a pas qu'une solution valable pour tous, il n'y a qu'un plan de travail adapter à votre chien, à votre foyer, qui pourra convenir réellement.


Ici je vais vous donner des pistes de compréhension et d'axe de travail, mais il est primordial de garder à l'esprit que rien ne remplacera l'analyse et la création d'un plan de travail adapté par un professionnel canin agissant dans la bienveillance.


L'état émotionnel

En premier lieu il est important de faire un état des lieux de l'émotionnel de tous les membres du foyer, dans les différents environnements où ils peuvent être.

Comment est le chien en intérieur? Comment est le chien en extérieur? Dans tous les environnements? etc.

Et il faut se poser les mêmes questions pour l'humain.

Il est important de bien définir cela pour savoir par où commencer et s'il existe des endroits où tout le monde peut souffler et s'apaiser.


Les besoins

Il est important de vérifier également que les besoins de votre chien soient bien comblés. Je vous renvoie ici à l'article sur les besoins du chien.

S'ils ne le sont pas, il va falloir s'y intéresser de très près avant de commencer le reste.


L'équilibre intérieur / extérieur

Un point que l'on oublie bien souvent, c'est que l'extérieur c'est souvent Disneyland pour le chien en comparaison de son foyer.

Dehors il y a de nouvelles odeurs, des copains, de l'espace pour courir, des animaux à poursuivre, etc.

Pour beaucoup de chien l'intérieur est synonyme d'ennuie, d'attente, de routine, etc.


Alors bien sûr qu'il est plus facile de répondre aux besoins de son chien en extérieur. Mais il est possible de proposer tout un tas d'activité en intérieur et dans le jardin qui vont occuper votre chien, le dépenser et répondre à certains de ces besoins.

Enrichissez son lieu de vie.


Il y a bien sûr les jouets d'occupations, qui aujourd'hui sont très variés, ce qui permet de répondre à plusieurs types de besoins (mastications, recherche, léchage, etc.) et d'éviter la lassitude.

Mais vous pouvez aller plus loin.

Un conseil que je donne souvent à mes clients, est d'amener le monde extérieur à domicile.

Lorsque vous passez à côté d'un bois, arrêtez-vous et ramener quelques éléments de la forêt : un bâton, quelques feuilles, un peu de terre d'une taupinière, etc.

En ville, il a parfois des arbres, des plumes, etc. Vous pouvez frotter un mouchoir sur différents supports, etc. Laissez libre cours à votre imagination.


Le travail de fond

Une fois que tout cela est fait, on va pouvoir passer au travail de fond.

C'est ce que nous verrons l'article de la semaine prochaine.

223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page