Equilibre émotionnel commun - Méditer avec son chien

Mis à jour : févr. 4

Depuis quelque temps, on parle beaucoup du fait que l'on doit travailler la gestion des émotions chez nos chiens. C'est très vrai. Mais trop souvent on oublie l'humain. Lui aussi doit travailler sa gestion émotionnelle. Comment peut-on demander à un chien d'être dans le contrôle permanent de ses émotions alors que son humain est une bombe à retardement? Dans trop de cas, je vois la responsabilité, tout le travail, mis sur le dos du chien… En oubliant de prendre en compte l'équilibre émotionnel commun.

C'est quoi l'équilibre émotionnel commun? Le chien et son humain forment un duo. Dans ce duo il y a deux individus, avec leurs particularités propres, leurs vies propres et il y a leurs interactions communes conscientes ou non. Ces deux sujets vont avoir des incidences, des influences l'un sur l'autre. À partir de ce postulat, on ne peut toucher à l'un sans toucher à l'autre. Alors quand on vise un comportement, un but, un objectif, peu importe comment on appelle ça, les deux doivent travailler sur eux-mêmes et ensemble s'ils veulent y arriver. Si on reprend la gestion émotionnelle, que ce soit face à un congénère, devant une croquette ou bien encore à l'accueil des invités, il serait illusoire de ne faire que des exercices pour apprendre au chien à gérer ses émotions. Il faut également en faire faire à l'humain. Mais ce n'est pas tout. Il faut aussi en faire des communs. Ce n'est qu'ainsi que l'on touche toutes les subtilités que créer un duo. Être dans le contrôle des émotions Cette idée est dangereuse, quand elle manque de nuances. Oui, on ne peut pas toujours se laisser déborder par nos émotions. Mais non, il ne faut surtout pas empêcher qui que ce soit de les vivre. Les émotions ne sont pas là pour rien. Elles sont des guides. La colère indique simplement que la situation ne vous convient pas telle qu'elle est et qu'il faut donc engager une action pour la modifier. La peur indique qu'il faut se mettre en sécurité. La tristesse indique que l'on est prêt à passer à autre chose, au renouveau. La joie quant à elle, est l'émotion de base. Toutes les autres émotions ont pour but de nous y ramener. Il faut apprendre à les écouter, à les comprendre, pour savoir comment y réagir. De plus cette notion de contrôle part souvent dans un extrême, où le chien n'a plus jamais le droit de déborder de joie, de se laisser aller à vivre entièrement sa joie. Combien de fois j'ai vu des commentaires alarmistes sous des vidéos de chiens jouant simplement de façon aussi innocente qu'un enfant.. Leur supprimer ça, c'est comme nous supprimer les fous rires. Je vous laisse imaginer la tristesse et la colère qui s'emparerait de nous si plus jamais nous n'avions cette soupape de bonheur. Toutefois, il est important d'apprendre à passer au-dessus de certaines émotions, et à pouvoir, pour la joie surtout, l'exprimer dans un contexte adapté. Et cela et valable pour le chien, comme pour l'humain. Travailler l'émotionnel commun Sans surprise pour ceux qui me connaissent, je vais vous parler de méditation. Elle peut se faire seul et/ou avec le chien. Bien sûr il y a plein d'autres moyens de le travailler, mais ça reste mon préféré. Qu'est-ce que la méditation avec son chien? Il n'y a rien de bien compliqué, rassurez-vous, c'est à la portée de tout le monde. À terme, c'est une méditation où le chien est en contact et détendu avec nous. Mais ça ce n'est pas forcément dès la première méditation. L'idée c'est de s'offrir un temps pour son duo Homme/Chien. Une activité, un moment calme, de partage et d'apaisement. Pourquoi méditer avec son chien? Les bienfaits de la méditation sont multiples chez l'humain. Réduction du taux de stress, meilleure gestion de ses émotions, bienfaits sur la santé, etc. Eh bien ils sont les mêmes chez le chien. Mais ce que je préfère dans le fait de méditer avec son chien, c'est l'interaction qui se crée et ses effets. On apprend à être relax ensemble, à se caler sur la même émotion, sur la même longueur d'onde. On se sert de nos influences communes pour aller vers un état d'apaisement, de compréhension de soi et de l'autre, et surtout rejoindre l'endroit où vit notre chien, l'instant présent. Le fait de faire cette activité ensemble renforce votre relation et développe une nouvelle compétence.


Comment méditer avec son chien ? Il faut déjà savoir le faire seul. Ensuite il y a différentes techniques. J'ai développé la mienne dans une Initiation à la méditation avec son chien. C'est avec Chewie, mon akita que je l'ai créé. Lorsque je méditais elle venait systématiquement se coller à moi, j'ai alors commencé à méditer pour nous deux, avec des intentions pour notre duo.



J'ai créé des méditations sur différents thèmes, à faire à la maison ou directement en balade, etc. Mais pour commencer je vous propose ce petit exercice : Attendez un moment où votre chien est calme

  • Mettez une musique douce, sans paroles

  • Asseyez-vous au sol.

  • Faites coucher votre chien près de vous

  • Fermez les yeux

  • Poser vos mains sur lui

  • Prenez trois grandes respirations

  • Sentez vos points d'appui dans le sol

  • Laissez aller

  • Sentez sous vos mains la respiration de votre chien, sa chaleur

  • Restez ainsi autant de temps que vous le souhaitez

  • Rouvrez les yeux

  • Caressez votre chien

  • Et relevez-vous doucement

Votre chien a bougé ? Ce n'est pas grave, c'est un exercice inhabituel. Même s'il n'était pas collé à vous, il a profité de votre détente. Plus vous pratiquerez avec différents exercices, plus il profitera de ce moment.

Vous n'avez pas réussi à vous détendre ? Cela demande de la pratique, ne vous inquiétez pas, tout le monde peut méditer. N'oubliez pas, pour un chien apaisé, il faut un humain apaisé.

Posts récents

Voir tout