07 67 56 52 85

©2018 by cynochon-cynologiste. Proudly created with Wix.com

Mentions légales

Chien regard.jpg

ARTICLES

 
 
  • CynoChon - Cynologiste

Compensation - Utilisation du preydummy

Mis à jour : 10 sept 2019

Troisième séance de 5 minutes de preydummy pour Chewie.


Rappelons qu'un chien a besoin de se servir de son flair, plus ou moins en fonction des individus.

Chewie est un Akita, une race qui à l'origine servait à chasser l'ours. Elle a besoin de suivre des pistes, elle ne cherchait que ça en balade.

C'est un comportement normal qui n'est pas réservé exclusivement aux chiens de chasse.

Comme suivre des pistes pouvait l'emmener trop loin de mon champ de vision, il était risqué de la laisser faire. En effet, elle aurait pu arriver sur une route, rencontrer un chien réactif, faire peur à quelqu'un... et rappelons que, selon la loi, un chien est considéré en état de divagation dès qu'il "n'est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d'une distance dépassant cent mètres" selon l'Article L211-23 du code rural et de la pêche maritime.

Nous avons donc travaillé sur le fait de se détourner de ces odeurs en balade, à ma demande, afin de pouvoir l'en empêcher quand je juge que cela peut la mettre en danger, ce qui était le cas dans 95% du temps.

Comme ce comportement est un besoin et qu'elle ne pouvait plus y répondre suffisamment en balade, j'ai mis en place des activités de recherche encadrées : recherche d'un de ses humains, recherches de nourriture, de plumes, etc.

Et une activité de recherche avec le preydummy, toute récente


Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'objet, il s'agit d'une trousse, fermée à l'aide d'une fermeture éclaire puis d'un scratch, dans laquelle on va glisser des friandises. Il existe une version qui flotte.

On va apprendre au chien à rechercher l'objet ET à le rapporter, ce qui inclut l'humain du début à la fin de l'activité. En effet, le chien ne peut accéder à sa récompense seul, il faut que son propriétaire ouvre la trousse pour qu'il puisse manger son contenu.

Le preydummy permet également au chien d'associer un objet à une activité, il sait plus facilement ce qu'il doit trouver.

C'est un outil qui permet de travailler, la recherche, le rapport d'objet (intéressant pour les chiens possessifs) et la gestion de la frustration : attendre que l'on cache l'objet et le rapporter en ayant l'odeur de la friandise en bouche pour que l'humain donne la récompense plutôt que de déchiqueter la trousse et de se récompenser soi-même.

Et comme dit plus haut, cela permettra de combler un besoin de pistage, présent chez de nombreux de chiens.

Toutes ces activités sont des compensations, c'est-à-dire qu'elles comblent un besoin, tout en le cadrant (voir article sur le cadre et l'importance de la compensation pour ceux qui voudraient en savoir plus).

Et cerise sur le gâteau ce sont des activités que nous pratiquons ensemble, un excellent moyen de renforcer notre relation.


Depuis que tout ceci a été mis en place pour Chewie, je n'ai même plus besoin d'intervenir en balade :-)